Le sénateur Mac Harb quitte soudainement

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Il a remboursé beaucoup plus qu'on aurait cru

Louche...

On a perdu un autre sénateur cette semaine.

Mac Harb, un sénateur libéral, a quitté après 10 ans au sénat plus 13 ans à la Chambre des communes. Son départ a mis fin à un scandale qui remonte au printemps.

Il était le seul libéral parmi les quatre sénateurs impliqués dans le scandale des comptes de dépense, de voyage et de logement.

Harb a quitté le caucus libéral en pleine controverse en mai dernier pour siéger comme indépendant dans la foulée du scandale. Il avait engagé un avocat pour se défendre contre les accusations d'avoir empoché de fonds du Sénat auxquels il n'avait pas droit.

Il avait déjà remboursé 51 482, 90 $ au sénat au mois de juillet. Mais on lui a dit après une enquête exhaustive par la firme Deloitte qu‘il devait rembourser encore plus.

À la surprise de tous, Harb a annoncé qu'il ne voulait plus aller en cour pour contester le reste, et à la surprise de tous, a remboursé 180 166,17 $ et a immédiatement annoncé qu'il quittait le sénat.

Cela met fin aux poursuites au civil auquel il faisait face, mais on ne devra pas le prendre en pitié.

Parce qu'il a pris sa retraite après 23 ans au parlement comme sénateur et député. et parce que Harb n'a pas été expulser du Sénat, mais plutôt a quitté volontairement, il touchera sa pleine pension de sénateur et député de 123 000 $ par année jusqu'à sa mort. Il est propriétaire de cinq résidences dans la région d'Ottawa.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires