Trudeau vole la vedette à Harper sur Twitter

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Avec Justin, tout est planifié pour bien paraître

Justin Trudeau nous a donné le grand coup de théâtre politique de l'été.

Tous les ans Stephen Harper se rend dans le Grand nord canadien pour se faire du capital politique. Et chaque année il dit toutes sortes de choses sur les autres partis politiques qui se laissent manger la laine sur le dos.

Cette année Harper est allé à Hay River, pour ensuite visiter King William Island avant de finir au Québec.

Sauf que cette année le Justin Trudeau lui a volé la vedette.

Trudeau a commencé par annoncer sur son site « Twitter » qu'il avait installé lui-même un variateur de lumière (dimmer switch) dans sa nouvelle maison à Ottawa.

(Quelle nullité, vous vous dites. Pas si vite! Il y a 244 000 Canadiens qui lisent le Twitter à Trudeau. C'est des votes, ça.)

Trudeau passe pour un bon bricoleur et champion de la classe moyenne -- exactement ce qu'il veut.

Ensuite Trudeau annonce, toujours sur son site Twitter, que son épouse Sophie Grégoire est enceinte et qu'ils attendent un troisième enfant au mois de mars. (Maudit, vous pensez, c'est tout un père de famille.)

Ensuite il visite Ma Tante Pauline à Québec pour lui dire qu'il n'est pas trop en faveur d'enlever les crucifix dans les écoles. (On a déjà gagné des élections au Québec en défendant les crucifix dans les écoles.)

Et enfin, le plus grand coup de théâtre -- de son propre gré il annoncé à une journaliste du Huffington Post qu'il a déjà fumé de la marijuana - même cinq ou six fois. (Comme bien des canadiens, d'ailleurs!)

Le ministre de la justice Peter MacKay tombe dans le panneau et a fait une sortie contre Trudeau « l'accusant d'un « profond manque de jugement.» (Seulement pour un ministre conservateur, Peter.)

Trudeau n'est pas le seul politicien à avoir fumé. Barack Obama, le maire Michael Bloomberg de New York, Michael Ignatieff et Pauline Marois ont tous admis avoir fumé de la marijuana dans leur vie.

Un sondage de la firme Angus Reid a révélé en 2012 que 57 % des Canadiens sont en faveur la légalisation de la marijuana, et que chaque année ce pourcentage augmente. Trudeau n'est pas fou. Il se range du bord de la majorité. Harper se range du bord de la minorité de 27 %.

Trudeau passe pour franc et foncièrement honnête; Harper passe pour pépère et foncièrement conservateur avec le 27 % qui dit n'avoir jamais fumé.

Pas fou ce Trudeau.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires