Jacques Demers songe à quitter le Sénat

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Il est écoeuré des magouilles au Sénat

Découragé, il est au désespoir...

Ça tourne mal pour Harper à cause du scandale au Sénat.

Le Sénateur Jacques Demers, ancien entraîneur du Canadien de Montréal et de d'autres équipes de la Ligue nationale de hockey, se dit dégoûté des scandales au Sénat et songe à quitter.

Il en a assez, plein son casque protecteur, pourrait-on dire.

La sénatrice conservatrice, Nancy Greene Raine, grande dame de classe et d'intégrité, qui a gagné des médailles de ski à travers le monde pour le Canda, dit publiquement que le sénateur Mike Duffy devrait démissionner.

Demers, ne cache pas son dégoût face au scandale des dépenses injustifiées par ses collègues conservateurs au Sénat.

Demers a été nommé sénateur par Harper en 2009.

«Je n'accepte pas ce qui se passe, ni ce qui s'est passé», a dit Demers à sa sortie d'une réunion du caucus conservateur mardi.

Duffy a quitté les rangs conservateurs après avoir mis la main sur des allocations de logement auxquelles il n'avait pas droit, et en suite il a accepté 90 000 $ de Nigel Wright, chef de cabinet de Stephen Harper, en retour pour se la fermer.

Wright a dû démissionner tôt dimanche matin après que la magouille est devenue publique.

Demers était en furie lorsqu'il a parlé aux journalistes.

Il rencontrera deux sénateurs qu'il décrit comme des mentors  pour lui aider à poursuivre sa réflexion.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires