Denis Coderre est un problème pour Justin

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Il se répète tout le temps

Montréal!!!

Ça n'a rien à voir avec la course à la chefferie.

C'est plutôt la course à la mairie.

Pour être plus précis. . . .la mairie de Montréal.

Coderre n'a toujours pas annoncé de date à laquelle il quittera le parlement pour se lancer en politique municipale à Montréal.

Ça commence à être fatiguant parce que Coderre utilise le mot « Montréal » aussi souvent qu'il peut dans ses discours ou ses questions au parlement.

S'il accuse les conservateurs de Stephen Harper d'imposer des tarifs qui sont réellement des taxes, Coderre ajoute « sur les citoyens de Montréal » ou quelque chose de semblable à la fin de chaque phrase.

C'est vrai que les nouvelles « taxes-tarifs » de Harper sur les bicyclettes, les tricycles, « les petites brouettes rouges » et les vêtements d'enfants frapperont les citoyens de Montréal.

Mais toutes les autres canadiennes seront touchées aussi. C'est une taxe nationale. Montréal n'est pas la seule ville au pays.

Les conservateurs au parlement sont particulièrement fâchés parce qu'ils ont quelqu'un d'autre en tête que Coderre à la mairie.

Trudeau répond que Coderre décidera en temps et lieu quand il quittera Ottawa.

Trudeau n'ose pas de mettre de pression sur Coderre pour qu'il cesse de répéter «Montréal » tout le temps.

Coderre pourrait lui répondre « M. Trudeau, je représente une circonscription de Montréal. C'est le devoir d'un député de parler pour les citoyens de sa circonscription et il s'adonne que ma circonscription est située à Montréal. »

On devra tolérer ses « Montréal » encore un certain temps.

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • A.-C
    19 avril 2013 - 09:55

    Allez-y M. Coderre, continuez à en faire des problèmes à M Justin Trudeau.