C'est aussi chaud que jamais au parlement.

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Des bêtises à gauche pis à droite

L'autre jour le député NPD Charlie Angus, un ancien musicien populaire, a dit du le secrétaire parlementaire aux Transports, Pierre Poilievre: «Même quand il a son nez de clown, il ne fait pas de sens."

C'était à la suite d'une bizarre réponse de Poilievre.

Le député NPD Alexandre Boulerice avait posé une question à Poilievre sur un conflit d'intérêt impliquant le ministre des finances Jim Flaherty.

Flaherty avait écrit au CRTC demandant que la commission accorde un permis de poste de radio à une compagnie dans sa circonscription.

Selon la loi, le CRTC est indépendant des ministres qui n'ont pas le droit de dire au CRTC à qui accorder des permis de poste de radio.

La Commissaire aux conflits d'intérêts Mary Dawson avait jugé que Flaherty avait violé la loi en écrivant sa lettre.

Au lieu de répondre à la question d'Angus, le député Poilievre est partie sur une étrange tangente au sujet de souverainistes québécois qui n'avait aucun rapport avec Flaherty ni sa violation du code des conflits d'intérêts.

Poilievre n'avait pas le nez rouge, mais il semblait que le reste de son visage avait rougi un peu.

Une autre journée d'incompréhensibilité au parlement.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires