L'importance du sommeil

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Par Jennifer Geigel

De l'aide pour la routine du soir

La routine du soir est un sujet qui préoccupe tous les parents. Lorsqu'une bonne routine est établie, tout va bien. Les enfants prennent leur bain, mettent leur pyjama et se brossent les dents. On leur raconte une histoire et on éteint les lumières. Les enfants s'endorment et restent dans leurs lits. Ils se réveillent de bonne humeur et sont prêts pour leur journée. C'est l'idéal mais ce n'est pas toujours ce qui se passe...n'est-ce pas? Qu'est-ce qui arrive lorsque les enfants ne veulent pas mettre leur pyjama ou se brosser les dents? Que fait-on lorsque les enfants pleurent, refusent de s'endormir seuls ou encore, se réveillent dans la nuit ? Comment fait-on pour corriger ces mauvaises habitudes?

Premièrement, il s'agit ici de deux sujets différents: l'importance de la routine du soir et l'importance du sommeil. Mais lorsqu'on veut aborder les deux sujets, il est important de connaître  le nombre d'heures de sommeil nécessaires pour votre enfant. Ensuite, on peut déterminer une routine appropriée pour celui-ci.

Le nombre d'heures nécessaires

Les enfants ont besoin de beaucoup plus de sommeil qu'un adulte! Lors d'une recherche dans ce sujet, les experts mentionnent tous des nombres semblables. Voici les suggestions du site internet "helpguide.org". Pour un bébé de 3 à 12 mois, 14 à 15 heures sont recommandées. On recommande 12 à 14 heures pour un enfant de 1 à 3 ans, 11 à 13 heures pour un enfant de 3 à 5 ans et 10 à 11 heures pour un enfant de 6 à 12 ans. C'est seulement vers l'âge de 12 ans que l'enfant peut se permettre de réduire ses heures de sommeil à 8.5 et 9 heures par soir. Alors, imaginez que votre enfant a 8 ans et dois se réveiller à 6h00 du matin pour se rendre chez sa gardienne avant l'école: en principe, il devrait s'endormir à 20h00. Pour ce faire, il faudrait probablement qu'il se couche à 19h30. Un autre enfant qui a 5 ans, aura besoin de se coucher vers 18h30 pour assurer qu'il dort 11 heures consécutives s'il doit se réveiller à 6h00. Lorsque les gens lisent ces nombres ils sont souvent surpris...18h30 ou 19h00...c'est trop tôt! Mais n'arrêtez-vous pas simplement aux nombres! Demandez à votre médecin de famille ce qu'il recommande mais surtout, allez-y par observations.

Il est important de reconnaître les signes de fatigue chez son enfant et d'ajuster les heures de sommeil selon son rythme à lui. Un enfant de 5 ans peut avoir besoin de 12 heures mais un autre n'a besoin que 10 heures. Alors, comment savoir? Chez un adulte, les signes de fatigue sont souvent le manque d'énergie, la frustration rapide ou le manque de patience. Ceci est aussi vrai pour un enfant. Cependant, un enfant peut manifester de la fatigue en démontrant un manque de concentration, une mémoire limitée et même de la sur-excitation. Tous ces symptômes pourraient même être la cause d'une performance scolaire inconsistante: un jour il semble bien comprendre et l'autre jour, il a tout oublié.

Alors, si votre enfant semble avoir certaines difficultés avec son comportment ou avec ses résultats scolaires, essayer d'établir avec lui une bonne routine. Et pourquoi pas commencer dès ce soir? Un des avantages de commencer une routine de soirée avec nos enfants ce temps-ci de l'année est le fait qu'il fait noir si tôt! Prenez avantage de l'automne et du décalage horaire pour commencer des bonnes habitudes!

L'horaire

Commencez en faisant une horaire très simple. Prenons notre exemple de tantôt: un enfant de 8 ans qui doit se réveiller à 6h00 du matin. Alors, il faudrait que cet enfant se couche à 19h30 pour qu'il s'endorme vers 20h00 afin de dormir 10 heures consécutives. Si vous savez qu'il prend 30 minutes pour prendre une collation, se laver et se brosser les dents...vous devez commencer la routine du dodo vers 19h00. Et si votre enfant aime lire pour 15 minutes avant d'éteindre les lumières, il faudrait commencer la routine à 18h45. En plus, si votre enfant doit ranger des jouets ou faire des tâches ménagères avant d'aller au lit, vous devez peut-être commencer vers 18h20 ou 18h30...

Une autre étape importante pour la routine de l'enfant est de mettre par écrit, ou par des images, la routine établie. Si votre enfant éprouve des difficultés à suivre les routines établies, il suffit d'être  clair et de rajouter des détails dans votre plan. Pour cet enfant de 8 ans, par exemple, le parent écrira sur une affiche: Ramasser les jouets dans le salon et dans ta chambre: 18h30, Prendre la douche et mettre ton pyjama: 18h45, Collation choisie par Maman ou Papa: 19h00, Brosser les dents et aller à la salle de toilette: 19h15, Lire un livre dans ton lit: 19h30, Éteindre les lumières 19h45. Lorsque l'horaire est établie, il est important de l'expliquer clairement à l'enfant. Affichez l'horaire pour que l'enfant puisse s'y référer et dites-lui que s'il est capable de suivre cette horaire qu'il sera récompensé!

Une récompense pour la responsabilité

Lorsque vous voyez votre enfant qui range ses jouets lorsque vous l'avez mentionné, dites-lui comme vous êtes fiers qu'il écoute bien. Lorsque votre enfant éteint sa lumière sans que vous le demandez, félicitez-lui d'être responsable. En autres mots, cherchez des raisons pour le féliciter de ses bonnes habitudes.

Si votre enfant a besoin d'encore plus d'encouragement, commencez un système de récompenses avec des jetons. Donnez-lui un jeton à chaque fois que vous le félicitez. Des jetons pourraient consister de monnaie, de petits blocs ou des billes dans un pot. Lorsque votre enfant a 10 jetons ou 15 jetons (comme vous avez établie auparavant avec l'enfant) il peut recevoir une récompense spéciale. Lorqu'on récompense l'enfant pour des comportements cibles, comme la responsabilité d'une routine du soir, il est important de se concentrer sur ce qui va bien...non sur ce qui va mal! C'est à force de renforcir les comportments souhaitables que les comportements non-souhaitables disparaîssent.

Idées de récompenses

Les récompenses qu'on donne à un enfant ne doivent pas toujours être de nature monétaire ou d'un objet concret. Pensez aussi à des privièges comme jouer à l'ordinateur pour une plus longue durée que d'habitude, manger devant la télévision, jouer à une partie de carte avant d'aller se coucher ou simplement de pouvoir inviter un ami à la maison. Soyez créatifs...et surtout, demandez à votre enfant pour des idées!

Pour plus d'idées sur les renforcements positifs, consultez la prochaine parution de ma chronique à la section "collaboration citoyenne" du journal Express en ligne: www.expressottawa.ca. Si vous avez des questions ou des commentaires, vous pouvez répondre à ma chronique en ligne ou vous pouvez aussi retrouver mes coordonnées sur mon site web: www.connectingpieces.net.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • David
    23 janvier 2012 - 14:48

    Ce que je trouve intéressant c'est que tu dis qu' "il est important de connaître le nombre d'heures de sommeil nécessaires pour votre enfant. Ensuite, on peut déterminer une routine appropriée pour celui-ci.". Vraiment, je n'y avais jamais pensé. Il faut vraiment le faire dans cet ordre si on veut que ça fonctionne! Merci pour tes conseils.

  • Suzanne
    14 novembre 2011 - 19:42

    J'ai vraiment aimé cet article. Merci de partager toutes ces bonnes idées avec les parents. C'est tres apprécié.

  • Suzanne
    13 novembre 2011 - 15:33

    Tu as de tres bonnes idées. J'apprécie que tu les partages. Plusieurs parents vont certainement profiter de ces bons conseils. J'ai hâte de lire ton prochain article.Merci.

  • Jennifer Geigel
    12 novembre 2011 - 20:18

    Merci David et Marie-Claire! Je suis contente que les gens apprécient les articles. Si vous avez des suggestions pour des prochaines parutions, laissez-moi le savoir!

  • Sophie Arcand
    12 novembre 2011 - 09:35

    C'est super! Tu donnes vraiment de bonnes idées et je sais par expérience que ça fonctionne très bien! Félicitations Jen!!!

  • David
    10 novembre 2011 - 12:57

    Wow. Je félicite Jennifer pour ses explications claires! J'aime bien lire ses articles!

  • Marie-Claire Ivanski
    10 novembre 2011 - 07:06

    Merci,...bonne suggestions