Les musulmans poursuivent Harper

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Son adjoints les a traité de terroristes

Les  musulmans canadiens poursuivre le Premier ministre Stephen Harper en cour.

Le Conseil national des musulmans canadiens a intenté une poursuite en diffamation contre Harper et son porte-parole Jason MacDonald pour les avoir accusés faussement d’être un groupe terroristes.

Le Conseil a déposé leur cause  à la Cour supérieure de l'Ontario.

Le cabinet du premier ministre refuse de présenter ses excuses.

Les musulmans veulent une rétractation publique et une excuse et en plus 100 000 $ en dommages-intérêts.

L'organisation avait envoyé Harper une mise en demeure en janvier accusant le porte-parole MacDonald d'avoir agi d’une façon malicieuse.

 

MacDonald avait lié le conseil des musulmans au groupe terroriste Hamas.

La dénonciation des musulmans a commencé au mois de janvier dans le bureau du premier ministre après que les musulmans ont critiqué l'inclusion du rabbin controversé Daniel Korobkin dans une délégation qui a accompagné Harper dans une visite officielle au Moyen-Orient.

L’inclusion dans la délégation a été perçue comme une insulte par les musulmans du Moyen orient.

La participation du rabbin Korobkin n’a pas aidé à augmenter la popularité de Harper ni du Canada au Moyen orient.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires