Rien ne peut arrêter Harper

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La loi C-23 le reportera au pouvoir

Par la porte d\'en arrière...

 

Un sondage d’EKOS Research révèle que les Canadiens ne se préoccupent  peu si la magouille électorale du projet de loi C-23 permet  à Harper de passer de nouveau aux prochaines élections.

Que les étudiants en résidences, ou les ainés dans les foyers pour  vieillards, ou les autochtones dans le réserves perdent leur vote – tout cela les concernent  peu. .

Un sondage  Abacus de la semaine dernière indique que 40 % des personnes qui ont l’intention de voter libéral aux prochaines élections ne s’inquiètent pas du tout de la tricherie électorale dans le projet de loi C-23.

Tout ce qui compte pour eux, c’est qu’ils puissent voter pour Justin Trudeau, et s’ils se sont font volé leur vote à cause de la magouille électorale, eh bien,  tant pis.  Ils pourront toujours se reprendre cinq ans plus tard.  Pas besoin de s’énerver maintenant.

Ne demandez-vous pas pourquoi Trudeau ne se bat pas activement contre le projet à la Chambre des communes.   Il a d’autres chats à fouetter.

 Il a besoin de son temps pour recueillir autant de votes que possible, peu importe  combien les conservateurs lui en enlèvent aux bureaux de scrutin.

Le sondage Abacus de la semaine dernière, a révélé que 60 pour cent des personnes interrogées croyaient que le projet de loi de Harper n'aurait pas d'impact négatif sur la démocratie.

Deux sur trois des répondants ne connaissaient même pas le projet de loi C-23. Comment voulez-vous qu’ils soient pour ou contre ce projet de loi.

Les conservateurs ont faits leurs sondages il y a longtemps, pour savoir d’avance combien peu de Canadiens connaissaient les implications du projet de loi C-23 des conservateurs.

C’est pourquoi vous pouvez vous attendent que la loi électorale passerait comme un couteau dans le beurre, et même plus vite que prévu maintenant que les conservateurs se sont servis de leur majorité pour bousculer  la législation à travers le parlement.  

C’était un coup de génie du premier ministre.  Ce n’est pas pour rien que Harper est au pouvoir en dépit  que les sondages révèlent qu’il est ni le premier ni le deuxième choix des Canadiens.

 

.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires