Cessez la vente d'armes à la Russie

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

On doit être conséquent avec eux

 

 

Le NPD insiste que Stephen Harper ordonne à l’industrie canadienne de cesser immédiatement de vendre des armes militaires à la Russie, aussi longtemps que les russes occupent le territoire de l’Ukraine.

La plupart des Canadiens ne sont même pas au courant que pendant que Harper et les députés dénonçaient la Russie et imposaient des sanctions politiques contre elle, des compagnies canadiennes continuent à vendre « full pinne » toutes sortes d’équipements militaires au Russes comme si rien n’était.

Le critique du NPD en matière des relations étrangères Paul Dewar dit que ça ne fait pas de sens d’imposer des sanctions politiques en même temps qu’on continue à vendre des armes et des équipements militaires à la Russie.

En contravention des lois internationales, l’armée russe, sous les ordres du Président Vladimir Poutine, a envahi et occupé le territoire souverain de l’Ukraine a dit Dewar.

Le Canada vend des électroniques militaires, des pièces d’avions et des pièces de rechange pour les communications aux Russes.

 

La suspension du commerce d’articles militaires avec la Russie devrait rester en vigueur jusqu’à qu’il y ait une solution diplomatique à la crise, a dit Dewar.

 

Cette semaine, l’Allemagne a annoncé qu’elle suspendait son commerce militaire avec la Russie. L’Allemagne est un beaucoup plus grand fournisseur d’armes à la Russie que le Canada.

                                                                                                

L’imposition des interdictions de voyager contre de hauts dirigeants russes et la suspension du commerce militaire avec la Russie envoient au président Vladimir Poutine un signal bien clair que le Canada est solidaire avec le peuple ukrainien et déterminé à protéger sa souveraineté, a conclu Dewar.

Reste à voir ce que Harper fera.

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires