Harper fête la guerre à sa façon

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pas plus à faire pour les soldats

Il donne d\'une main et reprend de l\'autre!

 

 

Les derniers guerriers canadiens en Afghanistan sont revenus au Canada plus tôt cette semaine. Fanfare!  Joie délirante.  Grosses caresses partout. Ça n'en finissait plus.

Les femmes et les enfants, les mères aussi, pleurant  dans les bras de nos héros, les larmes aux yeux.

Ça marquait la fin de 10 ans de la plus longue guerre dans l’histoire du Canada, une guerre qui nous a coûté les vies de 162 militaires, avec d’autres morts à venir,  et une fabuleuse somme de 22 milliards sur 10 ans.

Comme de raison, comme il fait toujours, le Premier ministre Stephen Harper était là pour sa séance de photos, pour voler autant du spectacle qu’il pouvait.

Harper a vite déclare le 9 mai, désigné par proclamation royale, ( bien qu’il n’est ni roi ni reine),  la " journée nationale d'honneur " pour saluer la fin de l'engagement militaire en Afghanistan.

Mon Dieu que Harper était loquace :

« Ce matin, comme vous entrez sur le sol canadien, vous avez apporté à sa fin l'engagement militaire actif le plus long dans l'histoire du Canada », a-t-il proclamé.

Quel orateur! Un véritable  Winston Churchill devant ses troupes ou un Charles de Gaulle de retour devant l’Arc de Triomphe à Paris.   Il ne manquait que La Marseillaise.

Il ne manquait juste que Harper s’enveloppe dans le drapeau canadien. Il s'est servi des soldats pour encore une autre séance de photo.

Pendant ce temps une autre scène bien différente se jouait dans un palais de justice à Vancouver à l’autre bout du pays.  

Des avocats du ministère de la justice fédéral, sous les ordres de Stephen Harper, étaient en cour pour déclarer devant un  juge que le gouvernement canadien en fait bien assez pour ses anciens combattants et n’a aucune obligation de plus envers ses 40 000 soldats de l’Afghanistan qu’il en at envers les autres Canadiens.

C,est pour ça que le mois dernier Harper a fermé les neuf bureaux d'aide aux anciens combattants au pays. Dorénavant ils iront aux 350 bureaux de Service Canada comme tous les autres Canadiens.

Et les avocats des soldats n’ont pas le droit de contester la fameuse « Charte des anciens combattants » de Harper.

Merci Stephen Harper de reconnaître à ta façon bien particulière la dette qu’on a envers nos anciens combattants.

Les soldats et leurs familles à Vancouver, sans les fanfares ou les caméras de télévision braquées Ottawa, étaient furieux. 

Les pertes de guerre sont énormes. On parle de 162 morts militaires et au moins deux de plus  qui se suicident chaque mois depuis. 

 

À ça s’ajoute quelques certains d’estropiés ou des blessés à jamais, en plus des centaines d’autres qui souffrent de problèmes mentaux qui seront comme ça pour le reste de leur vie.

C’est ça la guerre, pas juste des fêtes avec des fanfares et de la musique devant les caméras  dans des hangars à Ottawa. 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Frédéric
    20 mars 2014 - 19:07

    Un autre beau torchon d'un blogueux de sous-sol qui n'a rien compris à la politique.