Campagne de salissage contre Leslie

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ce n'est qu'un début de la campagne

 

 

    On attend depuis des semaines pour connaître la grande campagne de salissage que les conservateurs préparent contre les libéraux qui sont en congrès à Montréal cette semaine.

Les conservateurs ont déjà ciblé Justin Trudeau pour son intention de légaliser, réglementer et taxer la marijuana comme des cigarettes de tabac.

Mais maintenant, ils ont quelque chose d’autre qu’ils entendent utiliser.

Le ministre conservateur de la défense Rob Nicholson a mis la main sur le compte de dépenses de déménagement de ​​ 72 225 $ du général Leslie et s’en sert  comme premier boulet de canon sur le héros militaire canadien.

Leslie se prépare à briguer les élections pour le Parti libéral en 2015 et entre temps il sert comme principal conseiller en matière de la défense pour le chef libéral Justin Trudeau.

C’est important pour les conservateurs de l’attaquer aussi vite que possible

Le ministre Nicholson a dit dimanche qu’il a demandé à l’état-major canadien d'examiner les coûts de déménagement du général Leslie qui lui semblent « manifestement excessives. »

Le ministre a dit à la télévision qu’il a  « remis en question »  le jugement de Leslie.  Le rapport des militaires sera complété longtemps après que les conservateurs auront fini leur campagne de salissage contre Leslie.

Le réseau de nouvelles de CTV a obtenu les comptes de dépenses du général et les a passé en ondes dimanche.  

Le déménagement du général date de son retour d’Afghanistan en 2011. C’est la coutume dans les services militaires canadiens de payer les déménagements des soldats à leur départ des forces armées, surtout ceux, comme le général Leslie, qui ont plus de 20 ans de service.

Leslie a dit que des milliers d'anciens combattants, se font payer leurs  déménagements peu importe leur rang ou l’ampleur de leurs biens. Dans son cas la plupart de ses frais de déménagement étaient des honoraires  immobiliers

Ce que les conservateurs font cette semaine lui confirme de nouveau qu'il a fait le bon choix en se rangeant du bord de Trudeau, a-t-il dit.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires