La chicane: journées de maladie

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

fonctionnaires contre Tony Clement

La grande bataille à Ottawa entre le ministre Tony Clement et la fonction publique fédérale continue des plus belles. Des milliards de dollars sont en jeu.

Maintenant la chicane est passée des salaires au sujet des journées de maladie des fonctionnaires.

Un rapport impartial de Jean-Denis Fréchette, le directeur parlementaire du budget, déclare que les journées de maladie dans la fonction publique se chiffrent à environ 12 jours par année par employé et que le chiffre avancé par Clement de 18 jours par année est « dans une certaine mesure gonflé. »

Fréchette explique que Clement inclue les absences des personnes en invalidité de longue durée et inclue également les journées de maladie non payées de certains employés.

Clement déclaré qu’il veut effectuer des changements dans le nombre de journées d’absences pour raison de maladie dans la convention collective sous négociation présentement avec les fonctionnaires.

Il va sans dire que les changements proposés par Clement n’iront pas en faveur des fonctionnaires.

Statistique Canada a fait son propre rapport sur l’affaire.

Il déclare que les données démographiques sont  " uniques " dans le secteur public et différentes de celles dans le secteur privé.

Par exemple, la fonction publique a tendance à être plus âgé que le secteur privé ce qui veut dire généralement plus d’absences pour raison de maladie et des maladies plus sérieuses.  

Deuxièmement il y a une proportion plus élevée de femmes dans la fonction publique qui généralement veut dire une collectivité un peu plus souvent malade, qui veut dire plus d’absentéisme dans ce groupe.

Le ministre Clement travaille sous un mandat de son patron Stephen Harper de mettre à la porte ou de réduire le nombre de fonctionnaires par 19 000 personnes cette année, ou de réduire leurs salaires et bénéfices par un montant équivalent.

Les syndicats de la fonction publique maintiennent que des années de compressions de dépenses par le gouvernement conservateur ont détruit le moral et que l'augmentation du travail ainsi que le stress au travail ont causé  plus de travailleurs à prendre plus de journées de maladie ou de déshabilitée.

Clement dit qu’une telle accusation contre lui est « ridicule.» 

Le directeur parlementaire du budget indique que le nombre moyen de jours de maladie par les fonctionnaires de la fonction publique était 11,52 par an par employé en 2011-12.

En plus les fonctionnaires prennent en moyenne 6,3 jours de plus de maladie sans rémunération par année par employé.   C’est là que Clement va chercher les 18 jours par année par employé. Les syndicats disent que ce n’est pas honnête de jouer avec les chiffres comme ça.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires