On se dirige vers un déficit budgétaire

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

James Flaherty n'est pas heureux

L’autre jour le gouvernement conservateur voulait faire bien paraître son ministre des finances James Flaherty.

Avec raison. Tout semble aller mal pour lui dernièrement. Il était plus évident que jamais que Flaherty ne pourra pas équilibrer son budget fédéral cette année en dépit de ce qu’il avait promis.

On se souvient que dans le temps de Jean Chrétien et Paul Martin, le gouvernement libéral avait atteint un record de neuf budgets équilibrés de suite.

Malheureusement Flaherty n’a jamais été capable d’équilibrer un seul des huit budgets dont il est responsable depuis que Stephen Harper est venu au pouvoir en 2006.

Huit budgets déficitaires de suite pour Flaherty. Pas un seul n’était équilibré. C’est aussi décourageant pour Flaherty que pour nous. Sauf que c’est nous qui payons, pas Flaherty.

Et chaque année Flaherty nous dit « l’année prochaine vous allez voir » et chaque année il déclare un autre déficit.

Flaherty nous laisse entendre qu’il y  aura un autre déficit cette année, mais nous allons voir l’année prochaine en 2015.  

Chaque année le déficit de Flaherty est ajouté à la dette nationale qui tient à grimper. Depuis que’il est ministre des finances, Flaherty a ajouté 123 milliards $ à la dette nationale. Elle dépasse maintenant 600 milliards $. Et chaque année Flaherty dit de ne pas s’inquiéter parce que l’année prochaine ça sera différent.

 

Ce n’est pas que Flaherty ne dit pas la vérité. Non, il souhaite de tout son cœur qu’un bon jour il pourra équilibrer un budget.

Rappelons qu’avant de devenir ministre des finances au fédéral, Flaherty était ministre des finances en Ontario, pour le premier ministre Mike Harris.

Flaherty était responsable pour quatre budgets provinciaux de suite en Ontario, et pas un seul était équilibré.

Cela aurait dû dire quelque chose à Stephen Harper quand il a nommé ses ministres en 2006.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires