Un autre ministre devient lobbyiste

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C'est le temps de changer de carrière

 

 

Un deuxième ancien ministre conservateur a décidé de devenir lobbyiste.

L’ancien ministre de la sécurité publique Vic Toews annonce qu’il a trouvé une nouvelle carrière. Il sera  un  « lobbyiste » maintenant qu’il a quitté le gouvernement Harper.

Toews dit qu’il représentera des associations autochtones auprès du gouvernement NPD du Manitoba.

L’ancien ministre des transports Chuck Strahl a annoncé dernièrement que lui aussi est devenu lobbyiste.  Il s’est inscrit pour représenter la géante pétrolière Enbridge auprès du gouvernement libéral de la Colombie-Britannique.

Avec des élections fédérales qui approchent très vite, c’est le temps pour ceux qui veulent quitter le gouvernement Harper de poser les gestes.

La loi fédérale exige que les anciens ministres au fédéral attendent cinq ans avant de commencer à faire du « lobbying »  auprès de leurs anciens collègues. Toews a trois ans de plus à attendre, mais la loi ne lui défend pas de faire du « lobbying » auprès d’un gouvernement provincial, ce qu’il a choisi de faire. 

Mais pourquoi Toews voudrait-t-il faire du « lobbying » auprès du gouvernement du Manitoba, qui est NPD, un parti que Toews a passé une grande partie de sa vie politique à vilipender?

On ne peut que lui souhaiter « Bonne chance Vic. »

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires