Neil Young écorche Stephen Harper

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Il s'en prend aux sables bitumineux

 

 

 Le chanteur rock canadien Neil Young est parti en guerre contre le gouvernement de Stephen Harper.

Young accuse Harper de violer des traités vieux de plus de cent ans avec les Premières Nations en Alberta et de piller leurs terres et les richesses naturelles.

Le chanteur de 68 ans qui chante publiquement depuis un demi-siècle n’a jamais caché son appui aux peuples autochtones, surtout ceux qui se battent contre les gouvernements.

Lors d’une conférence de presse à Toronto dimanche soir Young a surpris les médias en déclarant qu’il s’était rendu dans sa voiture électrique aux sables bitumineux de Fort McMurray et avait constaté lui-même une scène épouvantable.

La zone pétrolière de Fort McMurray lui faisait penser à la dévastation d'Hiroshima après la bombe atomique en 1945, l’année que’il est né.

Il s’est dit qu’en tant que Canadien, il était « embarrassé » par ce que le gouvernement canadien avait fait à Fort McMurray. Young a dit que le gouvernement de Harper avait  « échangé son intégrité gouvernementale contre le tout-puissant dollar ».

Pour aider aux autochtones, Young a monté une série de quatre concerts, y compris le quatrième dimanche prochain à Calgary, dont les profits iront directement aux Chipewyans d’Athabaska, pour payer les frais d’avocats dans leur lutte juridique contre Harper.

Les adjoints de Harper et des militants conservateurs sont furieux qu’une vedette se mêle dans une lutte environnementale et lui ont rappelé que même les « rock stars » ont besoin du pétrole pour leurs voitures. Young a répondu qu’il utilisait une voiture électronique.

« La génératrice de mon auto fonctionne à la biomasse, l'un des nombreux carburants du futur que le Canada devrait développer pour l'ère post-pétrole » a-t-il répliqué.

Les propos de Young ont fait le tour du monde à la télévision et sur l’internet, ce qui a dû ahurir Harper et ses appuis conservateurs.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires