Apparence de conflit d'intérêt

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Chuck Strahl a deux jobs en même temps

L’ancien ministre conservateur Chuck Strahl a quitté le conseil des ministres de Stephen Harper il y a deux ans.

Harper l’a nommé président du Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité,  une agence du gouvernement qui surveille le Service canadien du renseignement, l’agence qui surveille les espions étrangers au Canada.

Strahl a décroché un salaire de ministre.  Mais ce n’était pas assez pour lui.  Il est allé se chercher un second job comme lobbyiste pour Enbridge, la grande société pétrolière de l’Alberta qui a raison de s’inquiéter d’être la cible d’espions.

Enbridge veut construire le pipeline Northern Gateway à travers les terres des autochtones dans les montagnes rocheuses. Les autochtones des Premières Nations disent qu’ils feront tout ce qu’ils peuvent pour empêcher la construction du pipeline.

Mais pour qui Strahl travaille-t-il, pour le gouvernement canadien ou pour Enbridge?  Deux jobs, pour deux employeurs? Le même travail, payé deux fois?

Harper dit que’il n’y rien de mal à ça.  Il nous dit que Strahl aura le bon sens de se retirer des dossiers quand il y aura un conflit d’intérêt entre son travail pour le gouvernement et son travail pour la pétrolière.

« Croyez-moi »  dit Harper.

 Oui, croyez-le.

Harper ne nous a jamais menti.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires