Postes Canada sabote son propre service

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

« Plus cher pour moins de service. »

 

 

Postes Canada a décidé de mettre fin à la livraison postale à domicile.

On devra aller chercher le courrier à des boîtes postales « communautaires. »

Le prix des timbres sera  haussé de 63 cents présentement à 1$ l’année prochaine – et qui sait combien encore plus tard.

Postes Canada va mettre à la porte de 6000 et 8000 employés qu’elle n’aura plus besoin.

Postes Canada se dit en dette pardessus la tête. La société a fait des pertes de 109 millions $ cet été. La vrai raison c’est que Postes Canada doit 5 milliards $ dans le fond de pensions de ses employés.

Il y aura aussi plus de  nouveaux  « comptoirs »  de poste  pour remplacer des bureaux de poste – un vrai cadeau de Noël pour nos dépanneurs du coin.

Ça sera un peu plus difficile pour ceux qui utilisent des fauteuils roulants ou souffrent d’une mobilité restreinte,  mais selon Postes Canada ils pourront toujours demander à un voisin, un parent ou un ami d’aller chercher le courrier pour eux.

Les lettres destinées à outre-mer ou qui pèsent plus coûteront encore plus.

Postes Canada dit qu’elle ne veut pas demander au Premier Ministre Stephen Harper d’utiliser les impôts des Canadiens pour payer les pertes sur le courrier.

Les gens se servent plus des téléphones – surtout les cellulaires – et des ordinateurs dans les dernières années.

Ça fait longtemps que Postes Canada prépare cette annonce. Mais le go0uvernment Harper a attendu que le parlement ferme pour les Fêtes avant d’annoncer la nouvelle.  

On sait cela parce que le communiqué de presse de Poste Canada rendu publique mercredi était daté de lundi, une journée avant la fermeture du parlement.

 

Comme ça le gouvernement Harper évite de se faire martelé par les partis d’Opposition à la Chambre des communes.   Pas fou, ce Harper.

Que Postes Canada s’occupe de ses propres comptes fait bien l’affaire de Harper, qui est en dette pardessus la tête de 600 milliards $ et fait face à d’immenses dépenses pour des avions de chasse F-35 et une nouvelle flotte de navire militaires dans les années à venir.

Postes Canada n’a pas parlé dans ses communiqués cette semaine de la fortune qu’elle fait à livrer des colis. Postes Canada livre la moitié de tous les achats en ligne fait au Canada.

Postes Canada  a même acheté la compagnie « Purolator » qui fait d’immenses profits pour elle.  En Europe et dans autres pays, les postes agissent comme des banques offrant de l’assurance, des prêts, des hypothèques, et toute une gamme de services bancaires pour faire de l’argent. Pas question de cela ici.

Les banques ne laisseraient jamais Harper permettre à Postes Canada de faire une telle chose.

Les partis d’opposition disent que l’annonce cette semaine est le premier grand pas vers la privatisation des postes que Harper a dans la tête.

Le danger est qu’avec moins de service à un coût plus élevé, les Canadiens se tourneront encore plus aux téléphones et aux ordinateurs et Poste Canada sera encoure plus en dette.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Sylvain
    19 décembre 2013 - 18:50

    Cela à commencez par des abonnements gratuit d`internet, des timbres sans prix fixes, suivi de postel. Bien là poste-Canada s'est tirer 3 fois dans le pied. Quand l'argent r'vole par les fenêtres faudrait peut-être suprimer le poste de directeur principale et laisser l'état administrer.

  • GARO
    14 décembre 2013 - 15:36

    L'istoire des postes ressemble un peut a plusieurs autres histoires comme celle du taxi par exemple, toute sorte de personnes se parte des transports et assez souvent ces transports se font par des gens qui ont déjà un revenu ou une assurance, comme ( CSST) (SAAQ ) (ASS CHOMAGE ) (BS ) et ils se font payer sous la table, tous ces personnes qui ne payent pas d'impôts. je suis un chauffeur de taxi a la retraite, et c'est pas croyable de voir tous ce monde qui font le travail a la place des personnes qui ont des permis de travail. Ce sont tous des fraudeurs mais personne ne veut s'en mêler. GARO