Les chinois nous espionnaient

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Maintenant ça sera-t-il nos militaires?

Le gouvernement Harper vient d’apprendre que le futur quartier-général des forces armées est cousu de de puces d’espionnage électronique placés par des espions chinois il y a plusieurs années.

Les dispositifs sont dans les murs, les plafonds et le système de chauffage.

L’ancien chef du service des espions canadiens Richard Fadden a perdu sa jobbe au SCRS parce qu’il a dit publiquement il y a un an que le gouvernement chinois espionnait nos politiciens. Pourtant, il avait raison.

Avant de l’achat par le gouvernement canadien, le site était un immense complexe industriel de la compagnie Nortel qui n’avait pas la moindre chance contre les très habiles espions chinois. L’espionnage était de nature industriel, pas militaire.

Ce n’est que maintenant qu’on commence à connaître l’ampleur du réseau d’espionnage dans les édifices Nortel.

En dépit des conseils contradictoires des experts en sécurité électronique et de l’ancien ministre de la défense nationale, Peter MacKay, le gouvernement tout connaissant de Stephen Harper était allé de l’avant et a acheté le complexe Nortel pour loger la défense nationale.

Il a payé pour 209 millions de dollars pour la propriété. C’était un bon prix.

Ce n’était que plus tard que le gouvernement Harper s’est rendu compte que ça coûterait un autre 790 millions $ pour trouver et enlever les puces, et rénover complètement le complexe Nortel pour loger les militaires.

Coup totale?  Plus d’un milliard. Bye-bye à l’aubaine.

Il y a certains ministres -- qui préfèrent l’anonymat pour le moment – qui disent qu’on serait mieux de trouver un autre site pour la défense nationale et laisser les édifices Nortel à des ministères qui n’ont pas de grands secrets à protéger.  Pas une mauvaise idée du tout.

Bien moins cher que de courir des puces chinoises pour des années à venir.

Et on se demande pourquoi le gouvernement Harper est en déficit année après année.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Carl Bilodeau
    02 octobre 2013 - 18:07

    En réalité, ce sont les américains qui espionnaient pour Cisco et ils se sont assurés d'utiliser des techniques et technologies chinoises.