Harper ne nous a pas fait honte au G20

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pas besoin de faire pipi cette fois.

Il a bien parlé. Il a clairement expliqué la position du Canada sans dire de bêtises à son hôte Vladimir Poutine qui n'est pas d'accord avec la position canadienne en faveur des États- Unis.

Harper a même eut une petite réunion privé avec Barack Obama et lui a promis de réduire les émissions polluantes des sables bitumineux si le président américain approuve l'oléoduc XL canadien vers Houston à travers les États-Unis.

Tu parles d'une tournure inattendue dans un sujet qui traine depuis plus de deux ans entre nos deux pays.

Harper s'est comporté en « gentleman » soucieux de ses hôtes et des autres leaders du G20.

On se souvient du sommet de 2009 quand Harper avait disparu aux toilettes juste avant la séance de la photographie officielle.

Tout le monde le cherchait. La chancelière de l'Allemagne, Angela Merkel tentait en vain d'avertir les autres leaders et le photographed'attendre le retour du canadien qui était allé faire pipi. Harper et son pays sont devenus la risée de la réunion.

Chaque année aux réunions sur l'environnement on se moque de Harper. On lui remet le prix coco de « dinosaure de l'année » à cause de son manque souci à protéger l'environnement.

Au mois d'août 2011, lors d'une réunion sur le commerce internationale au Brésil, Harper est allé se cacher dans les toilettes du ministre brésilien des affaires étrangères parce qu'il n'était pas d'accord avec les arrangements pour la photographie officielle.

C'était un journaliste brésilien qui la découvert et la nouvelle a fait les manchettes malicieuses des journaux brésiliens.

Mais cette fois à Saint-Pétersbourg il n'y avait pas de folies semblables.

Harper n'était certainement pas le chef des chefs à la réunion, mais au moins il nous a fait honneur.

Bravo noble premier ministre!

Quoi! Tu as besoin d'y aller encore.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires