Où est la fortune de Justin ?

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Justin s'en est bien occupé

C'est simple. Elle est allée en banque. Trudeau l'a mis dans une fiducie sans droit de regard avec la Banque privée Harris, succursale de la BMO.

C'est la sorte de fiducie qui empêche des conflits d'intérêt parce qu'il ne contrôle pas l'argent dans la fiducie ni les investissements.

C'est la banque qui fait tout ça pour lui, et trois fois par année on lui remet un rapport financier.

Pour un politicien c'est important de ne pas savoir dans quelle compagnie son argent est placé. Comme ça ni Harper ni ses chiens d'attaques n'ont de reproche à lui faire sur sa fortune.

Harper aussi a placé son argent dans une fiducie sans droit regard. Pas fou ce Harper.

La fiducie de Trudeau remplie sa promesse pendant la campagne au leadership libéral. Il est le seul chef de parti à l'extérieur du gouvernement à adhérer volontairement à une telle mesure.

Joël Carrier, vice-président de la banque privée a écrit dans une lettre à Trudeau le 19 juillet dans laquelle il dit «L'objectif de l'établissement de cette fiducie sans droit de regard est d'éviter tout risque dû aux conflits d'intérêts»,

Mais d'où est venu ce million de Trudeau? Ce n'est pas tout le monde qui est millionnaire.

Avant de devenir chef du parti libéral, Trudeau était un conférencier de grande renommée. Il a ramassé prêt d'un million.

Mais bien avant ça, Trudeau a hérité 1,3 million de son père Pierre Elliott Trudeau, qui lui avait hérité sa fortune de son père Charles Trudeau, qui était propriétaire en partie du Parc Belmont et d'une série de postes de service qu'il a vendu à Imperial Oil pour un million de dollars avant 1936.

Et quand une fortune est bien gérée, elle passe facilement d'une génération à la prochaine.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires