John Baird prend des vacances à nos frais

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Lui et six copains dans le grand luxe à Londres

Arroseur arrosé...

Le ministre des Affaires étrangères John Baird et six de ses amis ont passé huit jours en vacances gratuitement à Londres, dans la résidence officielle du haut-commissaire du Canada.

C'est ce que Bob Fife du réseau CTV nous apprend.

C'est là dans la même luxueuse résidence de 42 chambres et 12 salles de bains que notre gouverneur général David Johnston séjourne lorsqu'il est en visite officielle à Londres pour voir la Reine Elizabeth.

Le ministre Baird a mis la résidence en vente à 500 millions de dollars en raison que le ministère veut réduire ses coûts.

Mais avant que la résidence ne soit vendue, Baird et ses amis l'ont utilisé comme leur villa privée pour une grande vacance gratuite.

La résidence, appelé Macdonald House, est l'ancienne ambassade américaine que le Canada a acheté en 1960.

À Ottawa, les partis d'opposition disent que si Baird était en affaires officielles à Londres, il serait acceptable qu'il se loge dans le bâtiment. Mais l'utiliser pour ses vacances personnelles avec e six de ses copains?

Le député du NPD, Paul Dewar, décrit le séjour gratuit de Baird comme parasitaire.

«La façon dont ça fonctionne, il me semble, est que si vous êtes un ami du Parti conservateur, tout est gratuit pour vous», a-t-il dit.

Le Haut-Commissaire Gordon Campbell a déclaré que c'est lui qui a invité Baird et ses six amis à utiliser la résidence pendant leur séjour à Londres.

Ça se comprend. Baird est le patron de Campbell. C'est difficile de dire non à son patron.

Les adjoints au bureau de Baird à Ottawa disent que Baird a payé ses propres taxis et sa propre boisson. Mais ils ne parlent pas des autres dépenses.

Il faudrait leur demander quel était le coût du jus d'orange ou si les six copains ont eu besoin de la limousine du haut-commissariat.

Ce n'est pas la première fois pour Baird. Il a passé des vacances gratuites à la résidence du consul-général du Canada à New York en 2011.

À Ottawa on dit que Baird n'envisage pas de vacances gratuites aux frais des contribuables.

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Michel Gagnon
    22 juin 2013 - 20:03

    Pauvre con (servateur) encore pointé du doigt. Pour économiser, il pourrait se faire livrer des petits gateaux Vachon pour dessert par un autre con (servateur) qui conduirait la voiture de sa copine sans permis de conduire valise. Pas un conservateur celui-là mais un vrai con qui sait mettre ses petites amies en évidence ( documents oubliées chez l'une, usage illégal de véhicule chez l'autre). Erreur de con-duite? Vite le 19 octobre 2015