Trudeau gagne facilement au Labrador

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le seul siège conservateur tombe à Trudeau

Trop facile...

C'était une cuisante défaite électorale au Labrador pour le malheureux Stephen Harper cette semaine.

Il a subi une raclée aux mains de Justin Trudeau et les libéraux qui ont repris le seul siège conservateur au Labrador

Pour la première fois dans 21 élections complémentaires depuis qu'il est venu au pouvoir en 2006, Harper a perdu un siège qu'il détenait avant l'élection.

Pour Trudeau c'était son premier test électoral depuis qu'il est devenu chef libéral le 14 avril. Il a gagné haut-les-mains.

La libérale Yvonne Jones, ancienne députée provinciale au Labrador, a pris le siège avec 53 % des votes, grâce en grande partie à Trudeau qui est venu trois fois faire campagne avec elle.

Malheureusement, le candidat de Harper, son ancien ministre des affaires intergouvernemental Peter Penashue, qui avait démissionné à la suite d'un scandale électorale qui remonte à 2011 a subi la défaite avec seulement 29 % des votes.

Harper était tellement sûr de son coup avec Penashue que même avant le vote, il avait envoyé son ministre de la défense Peter MacKay annoncé aux Terre-neuviens que Penashue serait réintégré au conseil des ministres après l'élection de lundi dernier.

Cela s'appelle « vendre la peau de l'ours avec de le tuer. » Harper avait également promis un autre 10 millions $ pour la base militaire de Happy Valley-Goose Bay si Penashue était réélu.

Les électeurs ont préféré un libéral en opposition au ministre Penashue.

Cela en dit long.

On cherche maintenant à savoir quelle fiole Harper réserve pour son ancien ministre sans-emploi. Ça sera annoncé à l'été.

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires