Harper prend contrôle de Radio-Canada

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Et aussi de Postes Canada et VIA Rail

Contrôle, contrôle!

Le gouvernement de Stephen Harper se prépare à prendre contrôle de Radio-Canada, VIA Rail et Postes Canada, et 46 autres sociétés d'État indépendantes.

Selon le nouveau projet de loi C-60 le gouvernement aura un représentant qui siégera aux négociations des contrats de travail et ferra rapport à Harper qui aura le dernier mot sur tout.

C'est en effet le gouvernement Harper qui décidera les salaires des travailleurs, combien d'heures ils travailleront, et quelles pensions qu'ils obtiendront quand ils prendront leurs retraites.

Adieu à l'indépendance des sociétés d'État et les «liens d'écart » avec le gouvernement fédéral.

La SRC devra respecter le budget que le gouvernement Harper établit pour elle. Il en sera de même à VIA Rail, qui veut toujours avoir plus de trains et fournir un meilleur service ainsi que Postes Canada qui perd de l'argent ces derniers temps.

Le gouvernement Harper finira effectivement par décider les itinéraires de VIA Rail, quels services elle offrira, et combien on payera pour les billets.

Publiquement, le gouvernement fera semblant que la SRC, Postes Canada et VIA Rail sont toujours les sociétés d'État indépendantes.

Regardez le contrôle que Harper possède déjà à Radio-Canada.

Neuf des 11 membres au conseil d'administration de la SRC ont été nommés là par Harper.

Chacun d'eux avait fait une contribution politique au Parti conservateur avant de recevoir leur nomination. Est-ce tout simplement une coïncidence?

Si ce n'était pas assez, tout qui est approuvé à la table des négociations doit être approuvée également par le cabinet Harper. Un peu plus, et Harper déciderait de la couleur de la cravate de Peter Mansbridge.

En effet, la SRC cessera d'être un radiodiffuseur public ; elle deviendra effectivement un radiodiffuseur répondant au gouvernement comme il existe dans bien d'autres pays.

Le ministre du Patrimoine, James Moore, qui sera en charge.

Moore et d'autres ministres disent déjà que les travailleurs à Radio-Canada sont trop bien payés. On peut déjà voir où ils s'en vont.

Avec plus de travailleurs moins bien payés, dites adieu à ceux aux grandes émissions de théâtre canadien en ondes. Dites bonjour aux « sitcoms » américaines que nous connaissons bien sur les chaînes privées.

À Postes Canada attendez-vous à une réduction de la livraison à domicile, et plus des grosses boîtes vertes des banlieues. Et plus de timbres postes sur l'enveloppe.

VIA Rail aura moins d'employés, moins d'équipement, moins de trains sur moins de routes.

VIA Rail pourra louer ses lignes pour un service touristique de fantaisie à travers le pays. C'est déjà comme ça à travers les Rocheuses.

Avec cinq contrats de travail qui prennent fin avant 2015, il pourrait y avoir des grèves désagréables. Harper pourra dire qu'il tient le coup contre les chefs syndicaux au nom des contribuables canadiens.

Excellente façon d'aligner votes pour l'élection générale de 2015.

Les gens parlent toujours de l'agenda secret de Harper. Quel agenda secret? Harper nous a déjà dit tout ce qu'il préparait.

Ne rappelez-vous pas des « Reformers » les députés de l'Alliance qui faisait la guerre à Radio-Canada, ceux qui voulait fermer VIA Rail, et ceux qui râlaient contre Postes Canada.

Ils sont au pouvoir maintenant.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Michel Gagnon
    03 mai 2013 - 18:08

    Je rêve au 19 octobre 2015. Malheureusement nous devrons endurer les cons-ervateurs d'ici là. Qu'avons nous fait pour mériter un tel con-servateur comme premier ministre? Harper ressemble à son sosie dans le la série de Serge Chapleau à Radio-Canada "Gérard D. Laflaque". Je vous parie la disparition de cette série à bref échéance. Le grand Canadéa ressemble de plus en plus à une république de bananes aussi longtemps que ces singes seront au pouvoir. Pu kapab.