Les conservateurs préparent une 2e pub

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Çà s'en vient le 1 juin

Trudeau contre-attaque!

Les conservateurs ne s'attendaient jamais voir une pub de Justin Trudeau aussi forte.

Trudeau a repris chaque accusation des conservateurs dans leur pub négative. Une par une ils les a relancé très poliment en pleine face aux conservateurs - prof d'école, fils de Pierre Trudeau, manque d'expérience politique.

C'est pourquoi les conservateurs ont décidé de préparer une nouvelle campagne de pubs négatives contre Trudeau.

Les conservateurs se sont rencontrés à huis clos en caucus au parlement le 17 avril et à ce moment ont décidé que la deuxième série de pubs négatives débuteraient le 1 juin.

Plus question de dépenser une fortune sur des pubs à la télévision durant les parties de hockey. C'était bien pour une première fois parce que les conservateurs ciblaient des électeurs qui ne portent pas beaucoup d'attention à la politique.

Mais cette deuxième pub négative ciblerait des conservateurs convaincus qui lisent les « bulletins » que leur envoie leur député conservateur.

Et cette fois, il n'aurait pas de temps d'antenne à payer. Ça sera les contribuables eux-mêmes qui se trouveraient à payer les nouvelles pubs conservatrices.

Les bulletins des députés qui sont un rapport sur les lois et débats au parlement sont payés par les citoyens, pas les partis politiques.

On fait payer nos pubs négatives par les contribuables. Ça ne nous coûte pas une cent!

Quelle idée géniale! Pourvu que les électeurs ne s'en aperçoivent pas.

Mais il y a eu un petit problème.

Les libéraux ont mis la main sur des maquettes des dépliants rédigées en anglais attaquant un supposé manque d'expérience et de jugement de Trudeau, reprenant certaines citations hors contexte diffusées dans la première série de publicités à la télévision.

Maintenant qu'il y a eu une fuite, et qu'il y a tellement de députés conservateurs au courant du contenu de la deuxième série, est-ce qu'on va de l'avant quand-même, ou est-ce qu'on prépare quelque chose de complètement différent?

Pas facile à décider. ON a deux mois à y penser.

Stephen Harper en a plein les mains.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires