Des pubs pour les chômeurs écoeurés

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

soyez heureux et pensez à un bon emploi

La loi canadienne oblige le gouvernement fédéral de payer des sondages pour juger l'impact de chaque pub que le gouvernement achète.

C'est gênant, même très embarrassant parfois. Demandez à Stephen Harper.

Jusqu'à présent Harper et son gouvernement ont dépensé 36 million $ sur des pubs niaiseuses à la télévision.

Ma préférée c'est celle de la jeune femme qui sort d'un avion puis son costume change lentement devant nos yeux, puis tout d'un coup la voilà bien habillé qui marche vers l'avenir dans l'emploi de sa vie.

C'est pour nous faire oublier que le chômage pour les jeunes est à 14 pourcent, presque deux fois celui des vieux boucs comme nous-autres.

Le 36 million $ dépensé par Harper l'oblige à dépenser un autre 300 000 $ pour huit sondages pour connaître ce qu'il a eu pour son (euh, notre) argent.

Premier résultat : les huit sondages sur « Plan d'action économique » commandés par le ministère des Finances entre 2009 et 2012 révèlent que les publicités que l'on voit à la télévision, sur Internet et sur des affiches, et qu'on peut aussi entendre à la radio, commencent à « irriter » le monde.

C'est une façon polie de dire « vous m'écœurez avec vos pubs! »

Les Canadiens en ont assez des publicités qui tiennent à vanter de la promotion de jobs qui n'existent pas à travers le Canada.

On a 240 000 Canadiens qui cherchent pour des emplois ce mois-ci. Il y a présentement cinq chômeurs pour chaque job.

Les sondeurs ont dit la vérité à Harper. Dans le plus récent sondage, les sondeurs rapportent que plusieurs répondants disent que les pubs ne sont que de la « propagande et du gaspillage d'argent » et que personne ne se rappelle de ce qu'ils ont vu à la télévision.

Pendant ce temps, le ministère des Finances continue d'acheter du temps d'antenne. Et nous-autres, pas plus fins, nous continuons à payer les pubs des conservateurs - et regarder les belles flèches montantes sur un arrière-plan de bleu conservateur.

Et si on suit les conseils des pubs, on finit sur un site web du gouvernement Harper et on trouve - sans doute pour nous aider à trouver un job - de belles photos de Harper tout souriant.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires