Les femmes autochtones sont victimes

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La GRC ne fait pas bien son travail

Entrez un titre

Un rapport aux Nations-Unies dénonce la GRC.

La Gendarmerie n'assure pas la protection des femmes autochtones dans les régions éloignées du pays.

Le rapport de l'organisation Human Rights Watch exige que le Premier ministre Stephen Harper mette sur pied une commission nationale pour faire enquête. Harper refuse obstinément à la demande.

Il y a plus de 600 femmes autochtones mortes ou disparues depuis que Harper est au pouvoir en 2006. La pire région est en Colombie-Britannique.

Les leaders autochtones ont faites les mêmes demandes pour une enquête nationale lors de leur réunion avec Harper le mois dernier. Harper a refusé.

Il leur a répondu de faire leurs plaintes « aux autorités appropriées », ce qui veut dire la Commission des plaintes publiques contre la GRC.

L'Opposition à la Chambre des communes s'est rangée hier du bord des Indiennes, mais Harper tient toujours bon: pas de commission d'enquête nationale sur les femmes autochtones présumées mortes ou disparues.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires