Anglicisation de notre image à l'étranger

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ou mettre le drapeau canadien?

Le décision de Stephen Harper de fusionner nos ambassades avec celles de la Grande Bretagne porte un dur coup à notre image à l'étranger.

C'est du moins ce que disent nos anciens diplomates Paul Heinbecker et Yves Fortier.

Il n'y aucun garantie que les ambassades fusionnées fonctionneront dans nos deux langues officielles. Les anglais d'habitude ne sont forts sur le français.

Notre ministre des affaires étrangères John Baird a signé un accord l'autre jour avec son homologue britannique William Hague sur les ambassades.

Ils n'ont même pas décidé dans quelle langue on répondra au téléphone ni quel drapeau aura priorité sur le toit.

Certain diplomates britanniques parle « une péteete pou de fransaise.) Pour bien d'autres ce n'est pas du tout.

Ça sera intéressant de voir les réactions de nos touristes canadiens qui se présenteront à nos ambassades outre-mer, eux qui sont habitués à se faire accueillir dans la langue officielle de leur choix.

« Yes, may I help you? »

« Chérie, je crois qu'il a dit ‘God Save the Queen!' »

Imaginez la réaction d'un vieux Britannique, payeur de taxes toute sa vie, qui se fait accueillir en français à l'entrée.

Stephen Harper a déjà commandé que tous nos tableaux canadiens soient remplacer aux entrées de nos ambassades et remplacer par des photos de la Reine Elizabeth II. C'est déjà fait.

 

 

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires