Brazeau paye son pari à Trudeau

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Trudeau lui coupe la couette

Le sénateur Patrick Brazeau a bien pris sa défaite aux « mains » du député Justin Trudeau dans le « ring » samedi soir à Ottawa.

Il s'est présenté plein de bon humeur lundi après-midi dans le foyer devant la chambre des communes pour payer sa dette de perdant -- se faire tondre les cheveux et porter un chandail de hockey « Libéral » rouge avec le logo « TRUDEAU No. 1 » pour le reste de la semaine.

Ça faisait partie d'un pari entre les deux hommes, tout comme une coupe de cheveux pour le perdant.

Une chaise de barbier attendait Brazeau et une bonne dizaine de journalistes et autant de caméras.

Brazeau parlait de «la coupe de cheveux de la honte.» Trudeau a répondu qu'il n'y avait rien de honteux de la façon que Brazeau s'était boxé.

En guise de respect pour son adversaire, Trudeau n'a coupé qu'une toute petite couette sur la tête de Brazeau, laissant une coiffeuse professionnelle s'occuper du reste.

Brazeau en a profité pour demander un retour de combat l'année prochaine. Trudeau était catégorique.

"En dépit de ma performance samedi soir, je ne suis pas un boxeur, je suis un parlementaire. Je sers ma communauté. Je sers le Parlement. Je ne veux plus faire de la boxe, » Trudeau a dit avec un visage impassible.

Ça se comprend. Trudeau est député de Papineau, une circonscription au cœur de Montréal. Le poste de député demande un dévouement constant et non-équivoque à ses commettants. Ses électeurs s'attendent avoir un député qui travaille pour eux, pas un député qui s'amuse à faire de la boxe.

Le sénateur Brazeau, est membre nommé au sénat qui ne siège en moyenne que 89 jours par année. Ça lui laisse beaucoup de temps pour s'entraîner pour la boxe, ou pour faire bien d'autres choses.

Trudeau lui a souhaité de la chance contre son prochain adversaire.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires