Une victoire surprise pour Blais dans Cumberland

Tricia Van der Grient
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Stephen Blais choisit conseiller du quartier Cumberland.

Lors d'une fête "très émouvante" à la maison ou il a grandi, Stephen Blais était entouré de sa famille et ses amis pour l'annonce de sa victoire surprise sur Rob Jellett

Stephen Blais avec son fils Stephen Jr. et son épouse Marta. (Photo par Tricia Van der Grient)

M. Blais et son épouse Marta pleuraient des larmes de joie et des applaudissements ont éclaté lorsque M. Blais a battu M. Jellett par 1076 votes pour le poste de conseiller du quartier Cumberland.

M. Blais affirme avoir travaillé dur pour rejoindre le plus grand nombre d'électeurs que possible.

"C'est très émouvant, c'est très excitant. Nous avons travaillé dur sur ce dossier depuis le 4 janvier, lorsque nous avons débuté. Nous avons commencé à frapper aux portes dès cette journée."

Selon le nouveau conseiller, le succès viendrait de sa campagne de terrain. Il affirme avoir frappé à environ 20 000 portes dans la communauté, ce qui a finalement mené à sa victoire.

«C'est remarquable, franchement, de voir combien de personnes ont dit qu'ils n'avaient jamais vu une personne politique cogner à leur porte, ou les appeler personnellement", a ajouté M. Blais.

Un gros problème lors de la campagne a été de transiter avec les résidents mécontents de longs trajets.

M. Blais indique que M. Jellett n'a fait qu'aggraver le problème en votant contre le plan du dernier train léger en 2006 - une décision, dit-il, qui reculait le train léger venant à Orléans de plusieurs années.

M. Blais a également annoncé son intention de diminuer de salaire de 10% si les hausses d'impôt dépassent le taux d'inflation. Il y a eu une augmentation de 14% de l'impôt depuis 2006.

M. Jellett et ses partisans se sont réunis au restaurant Broadway sur Portobello. Il a donné un discours émouvant pour remercier sa femme et ses deux filles, ainsi que son personnel de campagne pour leur travail.

"C'est très clair ce qui s'est passé; je n'ai pas obtenu suffisamment de votes et Stephen Blais a obtenu plus que moi et il a gagné honnêtement», a déclaré Jellett. "Je pense qu'il va faire très bien, il se soucie de sa communauté."

Patrick Paquette, propriétaire d'une compagnie de site Web, est entré tard dans la course et a terminé troisième, loin derrière.

Lieux géographiques: Quartier Cumberland.M, Orléans

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires