Direction Ontario mise sur le Circuit Champlain

Kristina Brazeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour continuer à attirer les touristes québécois

Le nombre de touristes québécois a connu une forte hausse, cet été, de ce côté-ci de la frontière.

Direction Ontario mise sur le Circuit Champlain

L’organisme responsable du tourisme francophone dans la province, Direction Ontario, n’y est pas étranger.

Devant la demande des gens à visiter la Baie Georgienne, le circuit Champlain, qui suit le parcours emprunté par Samuel de Champlain en 1615, jusqu’à la rivière des Français et la baie Georgienne, a été créé. «Les gens voulaient la Baie Georgienne, donc ont a décidé d’utiliser Champlain pour faire le pont entre le Québec et l’Ontario», a indiqué la directrice générale de Direction Ontario, Nicole Guertin.

L’organisme est d’ailleurs en train de développer un projet innovateur. Les gens pourront télécharger des capsules historiques, sur leur blackberry, en parcourant le circuit. À chaque 4,5 km, ces capsules rattacheront le passé au présent, selon Mme Guertin.

Alors que la saison touristique s’annonçait difficile, entre autres, en raison de la valeur du dollar canadien à la hausse, il n’en a rien été.

L’organisme commence à voir les résultats de ce circuit. En effet, le nombre de visites de Québécois, le long du circuit, a augmenté de 25 %, comparativement à l’été 2006.

Ce n’est que depuis 2004 que la province a décidé de cibler le marché québécois francophone. «En 2003, avec la crise du SRAS à Toronto et la guerre en Irak, que les Canadiens n’ont pas appuyé, le nombre de touristes américains a chuté. C’est pourquoi on a eu besoin d’aller chercher une nouvelle clientèle», explique Mme Guertin.

Effectivement, les statistiques ne mentent pas. L’organisme, qui travaille étroitement avec 37 associations touristiques régionales de la province, publie un guide touristique provincial annuellement.

Du côté de Wasaga Beach, les gens du secteur de l’hébergement ont constaté que 80 % des touristes venaient du Québec lors des deux semaines de vacances de la construction. «Les services d’urgences de la municipalité comptent adapter leur gestion du personnel au nombre croissant de visiteurs francophones pendant la saison estivale», affirme l’agente de développement économique de Wasaga Beach, Bonnie Smith.

Dans la région, le directeur général de L’écho d’un peuple Inc., François Desormeaux, a également constaté cette augmentation. «Cet été, le pourcentage de spectateurs québécois est passé de 42 à 65 %.» Effectivement, sur un total de 21 600 spectateurs, 14 040 provenaient du Québec.

Pour Les tours Amphibus Lady Dive, une hausse de 25 % a également été constatée. «Le nombre d’Américains étant à la baisse, on a eu peur, mais 2008 s’annonce très bien, le téléphone ne dérougit pas», selon la propriétaire, Diane Beauchesne.

Un nouveau président

Direction Ontario accueille également un nouveau président. Donald Obonsawin assurera la présidence de l’organisme pour la prochaine année.

«Il arrive avec beaucoup d’expérience touristique, dont sous-ministre du tourisme pendant quelques années. Il a également siégé au conseil d’administration de la Commission canadienne du tourisme et a été président, pendant quatre ans, de Jonview, le plus gros tour opérateur réceptif au Canada», souligne Mme Guertin.

Soulignons que M. Obonsawin se retrouve parmi l’un des quatre fondateurs du drapeau franco-ontarien, qui a récemment célébré son 32e anniversaire.

Organisations: Direction Ontario, SRAS, Commission canadienne du tourisme

Lieux géographiques: Circuit Champlain, Québec, Ontario Wasaga Beach Toronto Irak Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires