De nombreux temps forts pour Franconnexion

Sébastien Pierroz
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La francophonie sera à l'honneur pendant trois jours jusqu'à samedi au Franconnexion, le Symposium sur les langues officielles de l’Ontario à l’Hôtel Delta Centre-ville.

Le président de l'AFO Denis Vaillancourt.

L'événement chapeauté par l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO) regroupera pendant trois jours plus de 300 intervenants francophones de tous les secteurs d’activité de la société civile ontarienne pour des ateliers, des rencontres et des formations.

Moment culminant des trois jours? Le Gala de samedi soir lequel dévoilera les vainqueurs des Prix de reconnaissance. Pour le Prix du Pilier de la Francophonie, qui honore «les efforts et le cheminement professionnel exemplaire d’une personne à l’endroit de la communauté francophone», Nicole Fortier de Cumberland, Pierre Casault de Barrie, Elaine Legault d’Oshawa et Ronald Marion de Welland figurent parmi les finalistes.

La même Nicole Fortier sera en lice pour le Prix Florent-Lalonde, qui reconnaît selon l'AFO les efforts et l’engagement d’un bénévole au sein de la communauté. Autres finalistes dans cette catégorie: Karine Millette de Casselman et Jules Bourdon de Cornwall.

La journée de jeudi soir sera quant à elle l'occasion d'un débat «La jeunesse francophone en plein envol» animé par Gisèle Quenneville, tandis que vendredi verra à la fois des ateliers consacrés aux différents bailleurs de fonds ainsi que des rencontres sectorielles pour les différentes branches de l'AFO.

L'assemblée générale annuelle du samedi n'aura pas un lourd impact puisque le président Denis Vaillancourt avait déjà été réélu par acclamation au cours de l'été. Deux postes seront malgré tout à combler pour représenter les minorités raciales et ethnoculturelles francophones (MREF). Quatre candidats sont ici en lice: Camélia Djama, Ferdinand Kashama, Marcel Mukuta Kalala et Tharcisse Ntakibirora.

Absence de Jim Watson

Reste que le maire d'Ottawa Jim Watson aurait décliné l'invitation pour se rendre au sommet. Une décision qui n'enchante pas vraiment le président de l'AFO Denis Vaillancourt: «C'est une petite déception. C'est vrai que c'est dommage, mais la Ville sera représentée par le conseiller Mathieu Fleury.» D'autant que le maire de London Joe Fontana s'était rendu au précédent sommet du genre organisé dans la ville du sud de l'Ontario en 2012.

L'AFO a aussi fait savoir que de nombreux politiciens seraient également présents au cours du Gala. Parmi eux, le député fédéral d'Ottawa-Orléans Royal Galipeau ou encore la ministre déléguée aux Affaires francophones Madeleine Meilleur.

Organisations: Assemblée de la francophonie, Affaires francophones Madeleine Meilleur

Lieux géographiques: Ontario, Ottawa Jim Watson, London Joe Fontana

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires